dimanche 30 novembre 2014

Le Portrait de Dorian Gray - Oscar Wilde


Résumé


Le peintre Basil Hallward vient d'achever son meilleur tableau. Invité à se contempler, Dorian Gray, son modèle, fait alors un vœu insensé : que le portrait vieillisse à sa place et que lui conserve éternellement sa jeunesse et sa beauté. Quels ne sont pas sa stupeur et son effroi quand son vœu se réalise! Le tableau devient alors le miroir de son âme…


Mon Avis


Vous l’avez maintenant compris: j’adore les classiques! Et je n’ai pas pu résister face au Portrait de Dorian Gray qui a) est un des incontournables de la littérature b) est un roman fantastique et d’horreur et c’est un mélange que j’adore. 
Dorian Gray est un personnage des plus fascinants. Au début, il est décrit comme l’image même de la perfection, que ce soit pour son physique ou pour son caractère. Dorian est incroyablement beau et sa personnalité déborde de joie, de courtoisie et de gentillesse. Personne ne se doute qu’au fond de lui, le jeune homme a un désir caché, enfouis: celui de garder ce visage d’ange, cette jeunesse ensorcelante pour toujours. Alors quand son ami Basil Hallward lui montre le portrait qu’il a fait de lui, Dorian fait un voeu. Vous le connaissez. 
J’ai adoré ce changement soudain de personnalité, je l’ai trouvé assez incroyable et très bien exprimé par Oscar Wilde. Le personnage principal devient fou, sans le laisser paraitre, ma sa folie ne cesse de s’accroitre au fil des années. Le portrait vieillit à sa place et Dorian s’en réjouit tout autant qu’il s’en effraie. Il se pose des questions: est-ce possible? Pourtant c’est bien réel. Alors laissons le portrait faire. 
A partir de cet instant là, le décor si pure et lumineux devient sombre, tous comme les pensées de Dorian, obsédé par le portrait, obsédé par ce secret. Et voilà ce que j’aime dans un livre d’horreur: l’obsession, la folie, le doute, l’angoisse, le secret. Malgré tout ça, et je trouve ça encore très bien mis en place, le jeune homme et sa vie semblent normaux, et Dorian lui-même se force à profiter de la situation, de savourer cette jeunesse éternelle même si la peur que quelqu’un découvre son secret le hante. Ainsi, cette peur de l’inconnu, de cet événement surnaturel devient la peur du secret découvert. Le développement du personnage est poignant et très bien décrit.
C’est ce mélange qui m’a plu. Oscar Wilde est un excellent auteur, qui réussit à nous mettre du côté de Dorian Gray, ou du moins de ressentir les mêmes angoisses que lui, à le soutenir, même s’il n’est plus le même. Dorian reste fascinant du début à la fin et le récit est rythmé, les mots bien choisis, les événements bien décris. Vous n’allez pas pouvoir lâcher ce livre pour toutes ces raisons et bien plus que vous découvrirez en le lisant. Ce grand classique va vous marquer!

Ma note:
20/20
Coup de coeur
Récit incroyable et très bien écrit, un classique auquel je ne trouve aucun défaut, à lire!


L’auteur


Oscar Wilde nait le 16 octobre 1854 à Dublin. Il est l’auteur de nombreux romans (Le Portrait de Dorian Gray…), de nouvelles (Le Fantôme de Canterville, Un Sphinx sans secret…), de pièces de théâtre, de poésies et d’essais. Il meurt en 1900 à Paris à l’âge de 46 ans. 









Qu’en pensez-vous?

jeudi 13 novembre 2014

2 mois d’absence - encore!

Hello!

J’avais promis dans mes anciens articles que j’allais revenir en force sur le blog, avec pleins de nouveaux articles et cetera, et c’est arrivé au moins 2 fois sur le blog: je n’ai pas tenu ma promesse.
Explications: Je lis beaucoup, mais dès que je peux, donc je n’ai que 2 heures par jour que je peux entièrement consacrer à la lecture, comme je passe toute la journée au lycée, et le reste à faire mes devoirs et à réviser. Ce qui fait que je n’ai lu que 4-5 livres en deux mois, ce qui est très peu car j’en lis souvent 2 par semaine, cela dépendant de la longueur, la plupart étant des suites de séries donc je ne peux pas faire d’article dessus, et les autres ne m’ont pas plu donc je ne prends même pas la peine. Tout simplement parce que j’en suis arrivé à un stade dans mes études où je n’ai pas le temps de me divertir, et que quand j’en ai, je préfère passer mon temps devant mon ordinateur (à ne rien faire à vrai dire) ou à continuer l’écriture de mon roman. Je lis, aussi, dès que je peux, mais entre tout ce que je veux et dois faire, je met mes lectures au second voir troisième plan. L’écriture de mon roman étant important dans la mesure où je souhaite tous les publier un jour, et l’ordi qui me permet de regarder mes films et séries préférés. La lecture a toujours eu une très grande place dans ma vie, mais je n’ai pas - presque jamais - l’énergie d’analyser ce que je lis pour réfléchir à comment je pourrais vous le présenter, et surtout de me mettre à écrire un article, à faire les montages photos pour la ‘’carte d’identité’’ du livre et tout ce qui suit.
Avant, même si j’en avais pas l’énergie, je me forçais pour sortir quelque chose au moins toutes les deux semaines parce que j’avais quand même le temps d’avoir l’esprit clair, mais maintenant, je suis vraiment noyée entre tout ce que je dois faire pour l’école, et tout ce que je veux vraiment faire et je m’en excuse.
De toute manière vous avez pleins d’autres blogs littéraires à disposition, qui traitent plus de livres et plus de genres (car il faut dire que je ne lis que du fantastique, et surtout des classiques et que j’ai du mal à  me forcer à lire autre chose même si c’est pour vous - mais en y pensant, j’ai quand même fait un grand pas en lisant Nos Etoiles Contraires le week end dernier, je n’aime pas du tout ce genre de roman, réaliste, tragique avec une histoire d’amour, c’est tout ce que je déteste parce que je lis habituellement pour m’éloigner et m’échapper de ce monde et de la réalité, bref, et le livre m’a plu. Mais c’est encore un livre pour lequel je ne vais pas faire d’article car c’est beaucoup trop connu, et vous en trouverez un sur tous les autres blogs) et, pour continuer après cette très longue parenthèse, qui postent plus souvent.
Donc, vraiment pardon pour l’absence, je vais essayer de faire quelque chose dans le mois qui vient mais cette fois, je ne promets rien.
Le blog ne s’arrête pas pour autant! En attendant, n’hésitez pas un faire un tour sur mes anciennes chroniques (pas trop anciennes non plus, parce que je me trouve très très stupide quand je relis ce que j’écrivais il y a un an), et à bientôt! :)

Alice