dimanche 20 mars 2016

Hello, hello!

Si vous tombez sur cet article, c'est que vous êtes l'une des rares personnes qui continuent à traîner sur mon blog malgré mon absence de plus de 6 mois. Encore. Oui.
Je me suis promise des milliards de fois de reprendre ce blog, de recommencer à écrire mes critiques mais ça n'a jamais vraiment marché. J'ai hésité des milliards de fois, encore une fois, d'arrêter complètement le blog, comme l'a fait Safran du blog Coffee and Books – blog qui m'a donné envie de commencer le mien et de le porter plus loin –  même de le supprimer parce que je déteste la moitié de mes critiques et je n'arrive plus à suivre un rythme normale. Mais je ne pouvais pas supprimer tous ces souvenirs, et le blog en a quand même connu pas mal. 

Lewis Carroll's Army n'est pas le blog littéraire le plus connu. Je reçois pas mal de visite, plus de 200 le mois dernier malgré l'absence, mais je n'ai jamais reçu des dizaines de commentaires à chaque article, des dizaines de visites instantanées. Ce n'est pas le manque de popularité qui me dérange, loin de là, car ça créée plus de pression si je dois être honnête, mais l'effort que je mettais dans chaque article qui me prenait tellement de temps et d'énergie et qui, au final, donnait un résultat que je trouve personnellement médiocre. Je me critique très souvent, que ce soit la manière dont j'écris dans ce blog ou écris en général dans ma vie. 

J'ai créée ce blog en essai, je voulais tout simplement partager mon avis car je trouvais ça dommage de le garder pour moi-même. Je ne me suis jamais soucié du nombre de visite, j'ai toujours été heureuse pour un seul commentaire. Je le suis toujours. C'est incroyable de voir que le blog est toujours autant visité et vu. Je suis fière de mes derniers articles, particulièrement les conseils pour l'écriture qui a eu beaucoup de succès parce que j'ai pu aider des personnes et les commentaires le montrent. J'avais commencé la série "Devenir écrivain" en vous promettant de continuer. A vrai dire, je m'étais lancée dans l'écriture de la suite et j'avais gardé le brouillon mais j'ai tout supprimé parce que je trouvais ça juste stupide. Stupide parce qu'il n'y a pas "d'étapes" pour devenir écrivain, il y a du travail et du plaisir. Je ne sais pas... 

Je lis de moins en moins. J'ai pu terminer uniquement quatre livres en un an en 2015. Et même si je recommence en ce moment en me donnant du temps, je lis des livres en anglais pour développer ça (et parce que je préfère tout lire dans leurs versions originales tant que je peux le faire). Je ne sais pas vraiment comment je pourrais en faire des critiques même si j'en fais dans ma tête. Si j'en fais, ils seront sûrement bilingues, un côté français et un autre anglais. 

Bon. Si vous avez eu le courage de lire cet article jusqu'au bout, voilà le problème. Je lis peu, désormais uniquement en anglais, et je continue à écrire. Je vais poster des articles, mais je vais arrêter de vous promettre des "une fois par semaine", "une fois par mois". Parce qu'honnêtement, je pourrais être super inspiré et en poster un chaque jour et arrêter de poster pour six mois après cela. Comme je le fais si souvent. Je vais mettre à jour ma "lecture du moment" quand j'y pense, et peut-être vous présenter les bouquins que j'emprunte dans des petits articles. (Peut-être que j'en ferai un juste après avoir posté celui-ci, peut-être...)

En gros, je vais arrêter de voir ce blog comme un devoir mais commencer à le voir comme une partie de plaisir. Arrêter de me forcer et de m'inquiéter de mon absence à chaque fois. Cela peut sembler injuste envers vous de le dire, mais je ne veux plus uniquement écrire pour vous mais aussi pour mon propre plaisir comme je le faisais au début. Mais c'est toujours un grand honneur je le répète, de voir quelques uns d'entre vous trainer sur le blog quand je ne suis pas là :)

Cet article est long et risque de ne jamais être lu mais je continuerai.
Honnêtement, je ne veux pas annoncer que j'arrête complètement le blog car même si c'est rare, parfois j'ai envie d'écrire dessus et je ne veux pas être stoppée. Je ne le ferai peut-être jamais. 
Un blog, par définition, doit être tenu en postant régulièrement. Il n'y a pas grand intérêt à ne poster que quelques fois pour le plaisir. Mais c'est la voie que je choisis, et j'espère vous voir quand même. 

Merci, si vous avez tout lu et merci même si vous ne l'avez pas fait, 
Je vous verrai "bientôt" (peut-être),

Alice

2 commentaires:

  1. Je continuerai à passer personnellement même s'il n'y a qu'un article par an ! Je comprends et me reconnais dans ce que tu décris, c'est toujours frustrant d'avoir travaillé des heures sur un article et qu'il ne soit vu que dix fois (et j'ai quelques articles qui n'ont pas été beaucoup plus populaires) mais j'assume aussi : je le fais avant tout pour moi, parce qu'avoir un projet ça te porte et ça te donne un but, que pour d'éventuels lecteurs (même si je suis toujours très heureuse de pouvoir discuter avec de nouvelles personnes). J'ai hâte de lire ta prochaine critique ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! :)
      Heureuse de voir que quelqu'un partage et comprenne ma frustration,
      A bientôt ;)

      Supprimer

Bienvenue dans l’espace commentaire pour plus de partage! Alice répond volontiers aux questions, aux critiques, et à vos avis!

Merci pour votre commentaire et à bientôt! ;)